La mascarade de la grappe de Verdun ! Une mascarade de plus !


Ce jour, c’est à Verdun que le département a décidé de continuer sa tournée de propagande ! M. Vanon a continué son macabre show pour nos collèges meusiens !
Sous le nom de groupe de travail, cette réunion organisée au collège Buvignier devait être l’endroit où les expressions de chacun des “partenaires” de l’éducation de nos enfants devaient pouvoir proposer des solutions pour des collèges du XXIème siècle. Mais tout cela c’est sans compter sur les particularités de la conception de la concertation de notre grand organisateur du jour.

Il eut été logique pour travailler sereinement que les documents soient fournis en amont, mais vous les récupérez sur table.

Il eut été logique que l’on mette les besoins des collégiens au centre des débats mais on préfère nous fournir des informations sur le collège du XXIème siècle qui n’est que celui qui répond aux normes.

Il eut été logique que les collèges non impactés ne soient pas autour de la table pour ne pas déjà perdre de temps, mais le collège d’Ancemont pris en “exemple” pour être le collège du XXIème siècle en Meuse était présent dans toutes ses composantes…

Nous pourrions continuer ainsi longtemps, évoquons juste 2 secondes les soi-disant hypothèses :
– la construction d’un nouveau collège : un collège non situé géographiquement, sans voir son accès transport, ni l’accès aux installations sportives, …. (Regardez dans le document la pauvreté de l’argumentation et vous comprendrez que ce n’est pas une vraie étude de solution)
– la suppression de Barrès au profit de Buvignier ou nouveauté suppression de Buvignier au profit de Barrès. N’est évoqué que les soucis de la restauration, pas de considération des installations sportives, ni des accès par les transports.

Le vrai souci encore une fois, c’est que nos enfants ne sont vus que en considérant les compétences départementales, autrement dit leur coût pour le département !

Alors M. Vanon, allez faire de la comptabilité s’il vous plaît, et n’emballez pas cela dans un pseudo collège du XXIème siècle qui n’en a que le nom ! Nous dialoguerons volontiers avec le département lorsqu’il considèrera nos enfants pour ce qu’ils sont, des enfants qui ont des besoins pour une éducation réussie :
– de lieux modernes adaptés à l’enseignement, équipés en matériel numérique
– de cantines pensées pour assurer un repas dans des conditions de qualité (attente gérée, odeurs maîtrisées, bruits contrôlés, espace de découverte des goûts, espace citoyens avec gestion de son régime alimentaire et de sa gestion des déchets)
– de sanitaires adaptés (éviter les risques d’insécurité et d’incivilité dans des lieux qu’on sait sensible)
– d’espaces documentaires avec des possibilités de consultation en ligne, de gestion des prêts de livres connectés voire mutualisation en terme de fonds documentaires
– d’accès aux transports (urbains ou non) pensés et organisés
– d’accès aux installations sportives pensés et planifiés
– d’espaces pour des activités de club modernes (pour le temps de midi)
– de lieux réservés aux enseignants où il est aussi possible de recevoir quelques collégiens mais aussi les parents pour faciliter les contacts
– d’évacuations et de lieux de confinements adaptés aux besoins locaux, en terme de sécurité
– …

Bref, tout est encore à faire, le conseil départemental n’a pas avancé sauf sur les pièces comptables des collèges !

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *